Blogueuse condamnée pour une critique d’un restaurant – France

This post is in: August 20, 2014

Le tribunal de grande instance de Bordeaux a condamné en référé le 30 juin dernier une blogueuse, tenant un blogue intitulé « Cultur'elle », à 1500 € à titre de provision sur dommages et intérêts et 1000 € de frais de procédure pour une critique d'un restaurant du Cap Ferret. Le restaurant s’insurgeait contre un billet de blogue intitulé « L’endroit à éviter au Cap-Ferret » suivi du nom de l'établissement.

Le juge a considéré que le propos portait « une atteinte grave à l’image et à la réputation de [cet] établissement », d’autant que plusieurs commentaires publiés sur le blogue Cultur’elle laissaient entendre que leurs auteurs ne mettraient pas les pieds dans le restaurant.

L’ordonnance retient que le titre du billet « constitue un dénigrement manifeste destiné à faire fuir des clients potentiels avant même toute lecture d’un article pouvant être qualifié de long pour ce type de sujet ». En particulier, le titre litigieux « pose de manière péremptoire une conclusion univoque sur un incident [et] a pour objet de dicter une conduite d’évitement aux nombreux followers et à tout internaute consultant l’emplacement au nom du restaurant ».

De plus, le tribunal a estimé que la blogueuse avait une véritable intention de nuire car elle avait indiqué sur Internet, un peu avant de diffuser son billet, qu’elle était « très mécontente d’un restau ». En ajoutant : « Du coup, je vais pouvoir faire un article très très méchant. Ça tombe bien, j’adore ça et je sais que vous aussi ».
Extrait de la décision : http://static.pcinpact.com/medias/ordonnance_capferret.pdf

À ce sujet, voir: Émilie MOUCHARD, « Vers une remise en question du statut de blogueur-consommateur? », Droitdu.net, 15 juillet 2014.